+33 (0)3 83 46 56 56 contact@maisondemyon.com

L’histoire de la maison

Autrefois une maison de chanoine dans un quartier voué à la vie religieuse
En 2006, Martine Quenot achète en l’état une vaste demeure de la rue de Mably, qui tient alors de lieu d’habitation à une famille noble. Elle casse les cloisons superflues, fait disparaître l’inutile et en évacue plusieurs tonnes de gravats. Un an plus tard, la bâtisse est métamorphosée en Maison d’hôte au teint frais. Restaurée, puis aménagée et décorée par Martine, elle retrouve un éclat au service d’une nouvelle vocation.

Cette maison de caractère appartient au patrimoine lorrain du XVIIIe siècle. Certaines maisons de la rue encore présentes, trouvent même leur origine au XVIe siècle. Ce quartier historique de Nancy, sans doute minoré, était alors voué à la vie religieuse. Il formait, avec la cathédrale proche, un ensemble cohérent où vivait le peuple des serviteurs de l’Eglise. L’ensemble architectural, bien qu’ayant largement changé de vocation depuis cette époque, n’a pas subi de destructions majeures. Le long des rues étroites qui sillonnent le quartier, les façades énigmatiques ont pu, à l’abri des regards, préserver les secrets des cours intérieures.

Au XVIIIe siècle, la maison du 7, rue de Mably, abrite effectivement une communauté de chanoines. Quelques siècles plus tard, elle a gardé la trace de ces lieux voués à une vie monacale avec ses cabinets et ses lieux de prière. «J’ai souhaité rénover cette maison afin de lui redonner sa pureté originelle. Je me suis efforcée d’effacer les traces et ajouts des modifications ultérieures. J’avais alors envie d’en faire un lieu de référence à Nancy, une ville sous-évaluée à bien des égards, bien qu’elle recèle une multitude de trésors !» affirme Martine

Show Buttons
Hide Buttons